fbpx

Blog

Compléments nutritionnels Beautysané à base de collagène marin

Compléments alimentaires et nutritionnels, Beautysané Energy Care à base de collagène marin

Compléments alimentaires Beautysané à base de collagène marin !

Selon Wikipédia, le collagène fait partie d’une famille de protéines dites structurales, le plus souvent présente sous forme de fibres.

Le but du collagène est d’offrir aux tissus leur résistance mécanique à l’étirement.

Le collagène est la protéine la plus abondante du règne animal et représente un quart de la masse protéique des mammifères (présence dans les os, le cartilage, l’interstitium pulmonaire, les muscles ainsi que les parois des vaisseaux). Le collagène est sécrété par les cellules des tissus conjonctifs
L’article ci-dessous ambitionne de vous faire découvrir les raisons d’une supplémentation en collagène marin dont l’efficacité vous permet de faire « peau neuve ».

Tout savoir sur le collagène

Au sommaire de cet article sur le collagène :

  • Les indications du collagène
  • Propriétés et vertus du collagène
  • Dosage et posologie du collagène
  • Description du collagène
  • Sources alimentaires et naturelles du collagène
  • Historique du collagène
  • Précautions avec le collagène
  • Interactions avec le collagène
  • Effets secondaires du collagène
  • Le collagène marin Beautysané
  • Conseils d’utilisations du collagène marin par Beautysané
Le collagène est la protéine la plus abondamment présente dans le corps humain. Elle se présente sous la forme d’un réseau de fibres qui agit sur les tissus telle une armature, permettant de renforcer leur structure tout en préservant une certaine souplesse.
A partir de 25 ans, le corps produit de moins en moins de collagène et c’est dès 40 ans que les premiers signes de vieillissement peuvent devenir visibles.
Comme nous le verrons dans cet article, pour prévenir l’apparition des dommages liés à l’âge et retarder le vieillissement tissulaire (du corps), il est possible de se supplémenter en collagène.
Si vous souhaitez en savoir plus sur les bons réflexes à adopter pour limiter le vieillissement cutané et améliorer son hygiène de vie, je vous renvoie à notre série d’article sur les compléments alimentaires.

Indications du collagène

Que vous soyez de jeunes adultes actifs et/ou sportifs, adultes à partir de 40 ans (ou dès 25 ans) , si vous êtes sensible aux effets du vieillissement, adultes avec peaux à problèmes, adultes particulièrement exposés aux conditions climatiques du type : froid, vent et soleil.
Le collagène ambitionne de combattre les signes du temps, en optimisant le renouvellement cellulaire des articulations et la régénération des tissus conjonctifs.
Les compléments alimentaires et nutritionnels à base de collagène prennent soin de vos articulations et aide à la prévention des troubles musculo-squelettiques (tendons, cartilages, ligaments).
Les capacités de régénération tissulaire du collagène lui confèrent également des propriétés esthétiques intéressantes, notamment pour retrouver l’éclat naturel de la peau (souplesse, fermeté, élasticité) d’où l’expression « faire peau neuve » (et ça se voit !).
Rappelons au passage que pour prendre soin de sa peau, il est également important de faire régulièrement une cure de détox et de bien s’hydrater.
La forme la plus répandue de collagène en complément alimentaire ou supplément nutritionnel est l’hydrolysat de collagène qui peut être pris pendant le repas. Sa dose se fractionne dans la journée (matin et soir par exemple).
La prise de d’hydrolysat de collagène peut parfaitement être couplée avec d’autres nutriments complémentaires pour les articulations. Pris en même temps ou par cures alternées, ils se potentialisent les uns les autres :
La vitamine C contribue à la formation normale de collagène pour assurer le fonctionnement normal des os, cartilages, gencives, dents, vaisseaux sanguins et de la peau. Les compléments alimentaires contenant de la vitamine C pourront naturellement accompagner une cure de collagène.

Propriétés et vertus du collagène

Le collagène s’est taillé une belle réputation pour son usage anti-ride et dans les cosmétiques du monde entier. Néanmoins, les bienfaits du collagène ont également un impact sur les articulations, la digestion, les muscles et bien plus comme nous allons le détailler immédiatement.

  • Arthrose, arthrite et douleurs articulaires
    • L’arthrose constitue la motivation première de consommation pour laquelle le collagène a le plus abondamment été testé. De nombreuses études sont aujourd’hui disponibles pour conclure à l’efficacité du collagène sur les articulations.
    • Le collagène peut s’avérer intéressant pour soigner l’inflammation des tendons et notamment tendinites.
    • Le collagène possède des effets bénéfiques pour les adultes actifs ayant des douleurs articulaires pendant la pratique sportive (amélioration de la mobilité et de la flexibilité, recul de la douleur à l’effort)
  • Soulager la polyarthrite rhumatoïde
    • La polyarthrite rhumatoïde est un trouble inflammatoire chronique où le système immunitaire attaque le collagène des articulations (apparition de déformations et détériorations importante de la mobilité)
  • Ralentir l’ostéoporose chez les femmes ménopausées
    • En raison de ses vertus supposées sur le tissu osseux, le collagène a également été testé en vue de réduire l’apparition et la progression de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées.
  • Ralentir le vieillissement cutané
    • La consommation d’un supplément d’hydrolysat de collagène permet d’améliorer l’élasticité de la peau et notamment du visage.
  • Accroître la santé digestive
    • Le collagène qui se trouve dans le tissu conjonctif intestinal soutient et renforce la muqueuse protectrice du tube digestif. Ses bénéfices ont été démontrés dans le cas du syndrome de l’intestin perméable (inflammations chroniques).
  • Réduire la cellulite
    • La cellulite se produit lorsque la couche de graisse située sous la peau provoque une pression sur le tissu conjonctif. Cela crée, à terme, un aspect capitonné souvent appelé peau d’orange. Si la cellulite est normale, elle devient néanmoins un sujet de complexes lorsqu’elle s’incruste et qu’elle devient rebelle.
    • Même si la cellulite découle d’un processus de vieillissement cutané normal, elle est une préoccupation chez une majorité de femmes. Certaines études tendent à démontrer que la prise d’une supplémentation de collagène peut aider à réduire la cellulite.
  • Stimuler le développement des muscles
    • Le collagène est un des principaux composants des tissus musculaires. Il est richement pourvu en glycine, un acide aminé actif dans la synthèse de la créatine. Par conséquent, il est suspecté de prendre un rôle actif dans la construction de la masse musculaire.

Dosage et posologie du collagène

Enfants et adolescents (moins de 18 ans) : Il n’existe pas d’études ayant rapporté la dose de collagène utilisée chez les moins de 18 ans..

Adultes : Il n’existe pas de doses définies pour les compléments alimentaires à base de collagène. Les fabricants recommandent généralement des doses allant de 1 à 5 grammes par jour (en fonction de la teneur en Hydrolysat de collagène) du produit proposé, de la qualité finale des compléments ainsi que de sa disponibilité dans l’organisme.

Études cliniques : Les conclusions des études cliniques disponibles à ce jour permettent de définir une efficacité ressentie et visible à partir de 5 à 10 grammes par jour d’hydrolysat de collagène, sur une période de 3 à 6 mois.

Actions visées Quantité par jour Durée Etude référence*
Douleurs articulaires 10 g 24 semaines Kristine L. Clark et al. (2008)
Vieillissement cutané 2.5 à 5 g 8 semaines Proksch E. et al. (2013)
Beauté de la peau / Peau d’orange 2.5 g 24 semaines Michael Schunck et al. (2015)
* Les données complètes des études (en anglais) sont disponibles gratuitement sur simple demande auprès de votre conseiller en équilibre alimentaire Beautysané

Description du collagène

Le collagène est une protéine présente dans toutes les structures du corps : peau, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs.

Le collagène représente de 30 % à 35 % des protéines totales de l’organisme et assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus.

Le corps humain possède 16 types de collagène. Les types I, II et III représentent plus de 80 % d’entre eux. Répartis dans les tissus corporels, on
les trouve concentrés dans différentes parties de l’organisme.

Dans le corps, le collagène est de trois types principaux :
  • Le collagène de type I (le plus abondant), se trouve dans la peau, les tendons, le tissu osseux
  • Le collagène de type II se trouve dans les cartilages
  • Le collagène de type III se trouve dans les muscles et les parois des vaisseaux.
Du fait qu’il est présent principalement dans la peau, les tendons et les os, le collagène de type I possède un grand intérêt pour ses effets protecteurs sur le système ostéoarticulaire.
Ce même collagène de type I est considéré par les scientifiques comme le plus important de tous car on le retrouve dans l’intégralité de l’organisme (contrairement aux collagènes de type II et III qui sont présents en moindre quantité, dans les muscles, les cartilages et les vaisseaux sanguins).
Le collagène sous forme de complément alimentaire ou supplément nutritionnel est issu de la gélatine. On fabrique cette dernière en soumettant les os et la peau (couenne) d’animaux, le plus souvent de bovins ou de porcs d’élevage, à différents traitements : nettoyage, dégraissage, traitement à l’aide d’acides ou de bases, extraction par hydrolyse, purification, concentration et séchage.
La gélatine ainsi obtenue trouve de nombreux usages dans l’industrie alimentaire, notamment comme agent de texture, mais également dans l’industrie pharmaceutique qui l’emploie pour la fabrication de capsules.
En continuant la transformation de la gélatine, on obtient un hydrolysat de collagène qui est employé sous forme de complément alimentaire ou supplément nutritionnel.
Il existe plusieurs formes de collagène, dont certaines formes sont utilisées en chirurgie esthétique (lissage des rides, gonflement des lèvres).
  • Le collagène bovin est extrait de la peau de vaches
  • Le collagène porcin est extrait de la peau de cochons
  • Le collagène marin est extrait de l’industrie agroalimentaire
  • Le collagène humain est extrait de tissus humains

Les effets du collagène bovin sont restreints dans le temps puisqu’il finit par être absorbé par le corps (trois mois environ).

Le collagène porcin est souvent de moindre qualité et difficilement assimilé par l’organisme.

Le collagène humain est réservé à des utilisations plus médicales et des gestes invasifs (opération de chirurgie esthétique).

Le collagène marin est issu de peau de poisson et donc plus facile à digérer. Le choix de Beautysané pour cette forme de collagène permet de garantir un collagène marin d’origine française possédant des principes actifs de haute qualité.

Lors de l’hydrolysation, la structure principale du collagène se dissocie et libère tous ses acides aminés, permettant ainsi une parfaite biodisponibilité.

En effet, le corps ne va pas utiliser directement le collagène, mais les différents acides aminés qui le constituent comme la glycine, la proline et l’hydroxyproline, pour reconstituer de nouveaux tissus.

Sources alimentaires et naturelles du collagène

Comme nous l’évoquerons dans quelques instants dans la partie réservée aux précautions sur le collagène, il est bon de vérifier l’origine du collagène que nous consommons et/ou la provenance des produits que nous achetons.

Les meilleures sources de collagène alimentaire sont :
  • Les viandes (bouillons d’os)
  • Le jaune d’oeuf
  • La gélatine (bien évidemment)
  • La peau des poissons et carapaces de crustacés (en bouillon ou sauces)

Il existe peu d’aliments contenant naturellement du collagène mais il reste possible d’orienter ses habitudes alimentaires vers des aliments qui favorisent la production de collagène et qui permettent de limiter sa destruction dans l’organisme.

De manière générale, une carence en vitamines et minéraux antioxydants diminue la présence de collagène dans l’organisme. Ainsi, une alimentation équilibrée et comportant l’ensemble des nutriments assurera de conserver son capital collagène plus longtemps.

Historique du collagène

En médecine traditionnelle chinoise, la consommation de cartilage animal est recommandée depuis des millénaires pour soigner les troubles articulaires.
Sainte Hildegarde de Bingen, (considérée comme la première naturaliste d’Allemagne, médecin et auteur du XIIe siècle), mentionnait les vertus du fond de veau et du bouillon d’os et de pieds de veau pour retrouver un bon équilibre articulaire.

La tradition de l’approche d’Hildegarde a privilégié le bouillon de pied de veau, car les animaux jeunes ont des articulations et des os en meilleur état qui apportent à l’organisme tous les composants du cartilage (glucosamine, chondroïtine, silicium).

Il faudra attendre 1871 et les travaux du chercheur Richard Leach Maddox pour que la gélatine fasse son apparition dans le domaine de la photographie !

Même si la production industrielle de gélatine a commencé au cours des années 1870 pour atteindre une production mondiale de plus de 250 000 tonnes par an en 2000.

Ce n’est que vers 1980 que des chercheurs européens ont commencé à s’intéresser aux possibles vertus de l’hydrolysat de collagène pour le traitement des problèmes articulaires.

Précautions avec le collagène

C’est parce qu’il est considéré comme ne présentant que de très faibles risques allergiques, que le collagène a de nombreux usages biomédicaux et paramédicaux.
Le collagène est très bien toléré et ne nécessite aucune précaution d’emploi particulière. A tel point qu’à ce jour, il n’existe aucune contre-indication formelle à l’usage d’un complément alimentaire à base de collagène.
Toutefois, les personnes qui souffrent d’une insuffisance rénale doivent prendre le conseil d’un professionnel de la santé avant de consommer de l’hydrolysat de collagène.

Le collagène marin en général et l’hydrolysat de collagène de poisson en particulier  restent déconseillés aux personnes allergiques au poisson.

De même, la consommation de collagène d’origine bovine pourrait entraîner une réaction chez les personnes allergiques aux protéines bovines.
Attention : Une partie du collagène bovin du commerce provient de carcasses qui présente un risque théorique de contamination par des animaux porteurs de l’encéphalopathie spongiforme bovine (maladie de la vache folle).
Par « principe de précaution », en 2001, la Commission européenne a interdit l’utilisation des vertèbres de bovins dans la fabrication des produits alimentaires et la France a carrément interdit celle des os de ruminants

Interactions avec le collagène

Il n’existe aucune interaction connue entre le collagène, des plantes, des compléments alimentaires, des suppléments nutritionnels ou des médicaments.

Effets secondaires du collagène

Les effets secondaires de la prise de compléments alimentaires et de suppléments nutritionnels à base de collagène ou contenant de l’hydrolysat de collagène sont extrêmement rares et consistent le plus souvent en des troubles gastro-intestinaux passagers.

Le collagène marin par Beautysané

Le collagène marin par Beautysané est proposé sous forme de poudre soluble à diluer dans de l’eau ou du jus.

  • Boîte de 30 Sticks de 5 g de collagène marin de type I (origine France)
  • Collagène issu de poissons sauvages et d’élevage (garantis sans antibiotique, sans hormone, ni conservateur)
  • Collagène hautement concentré
  • Collagène exempt de toxines et de métaux lourds (contrôles réglementaires)
  • Collagène hydrolysé pour une assimilation optimale

Utilisation du collagène marin par Beautysané

Le complément alimentaire à base de collagène marin par Beautysané est garanti d’origine française. Il est issu de peau de poisson et non de gélatine bovine ou porcine, ce qui le rend facile à digérer (il ne provoque pas de ballonnements).

A prendre le matin avant le petit déjeuner et le soir avant le dîner, vous pouvez diluer votre collagène dans 200 ml d’eau ou dans un yaourt.
Compléments alimentaires & suppléments nutritionnels - Beautysane - Energy care - Hydrolisat de collagène marin - Réseaux sociaux
Compléments alimentaires & suppléments nutritionnels - Beautysane - Energy care - Hydrolisat de collagène marin - Réseaux sociaux

Sources

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) :

Les compléments alimentaires

https://www.anses.fr/fr/search/site/complements-alimentaires

Le collagène
Rubrique Questions-Réponses Futura Sciences
https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/beaute-quest-ce-collagene-203/
Livres sur le collagène (Amazon)
Rubrique Livres en français sur Amazon en rapport avec le collagène
https://amzn.to/3xepPkb
Le collagène (Wikipedia en français) :

Le collagène

https://fr.wikipedia.org/wiki/Collagene

Vous pourriez aussi aimer des articles publiés :

Vous aimez nos publications :

En entrant votre email, vous acceptez nos conditions d’utilisation et Politique de confidentialité.

Retour haut de page